INSTALLATION DU CESER LE 29 JANVIER 2018

Le comité régional salue l arrivée de trois nouvelles camarades dans sa délégation : Christine Martin, Samantha Saugera et Patricia Téjas.

Il remercie pour leur investissement les  camarades qui quittent leur fonction : Alain Duval, Patricia Ferraresi et Marie-Thérèse Gory et leur souhaite bonne continuation dans leurs activités milaitantes.

Le MEDEF perd la présidence du CESER et Gérérd Bonnet est remplacé par Marc Pouzet, désigné par la Chambre régionale de l économie sociale et solidaire (CRESS), membre du troisième collège qui rassemble les organisations et associations participant à la vie collective.Il a reçu le soutien des trois collèges et de la délégation CGT conformément à la décision du comite régional.

La nouvelle délégation CGT conserve douze membres, dont quatre postes au sein de a gouvernance :

  1. Une vice-présidence
  2. La présidence de la commission emploi et développement économique
  3. La présidence de la commission transport
  4. La vice présidence de la commission enseigneemnt supérieur et recherche.

 

POUR MEMOIRE :

Le CESER, un lieu d’échanges, de réflexion et d’anticipation

Une institution de la République présente dans chaque région de France. Il est chargé d’éclairer les décideurs régionaux, au premier rang desquels le Conseil régional, sur le développement d’une stratégie territoriale efficace par une vision transversale et prospective.

La société civile au cœur des débats
Composé de 145 conseillers répartis en 4 collèges (entreprises et activités professionnelles non salariées, représentants des organisations syndicales de salariés, représentants des organismes et associations qui participent à la vie collective de la région et personnalités qualifiées désignées par le Préfet de région), le CESER peut se prévaloir d’avoir une représentativité pertinente de la société civile dans toute sa diversité et d’être la deuxième Assemblée de la Région.Une force active de proposition
Constitué de personnes issues de la société civile et reconnues pour leurs compétences, le CESER est une véritable force de propositions et un laboratoire d’idées pour répondre aux besoins des citoyens. Grâce à la rédaction de ses études, il analyse, anticipe, éclaire, et conseille sur de nombreux sujets essentiels liés au développement de notre région.Un laboratoire d’idées
Le Conseil Economique, Social et Environnemental régional est une des trois composantes de l’entité régionale. Il se positionne comme le partenaire principal de l’Exécutif régional, le Président Renaud Muselier et de l’Assemblée délibérante, le Conseil régional, en termes de diagnostics et de préconisations.Comment intervient-il ?
Le CESER doit obligatoirement rendre un avis au Conseil régional sur le budget régional, les schémas régionaux, le contrat de projets Etat-Région et son bilan annuel d’exécution. Ces consultations sont appelées «Saisines obligatoires». Puis, il peut également être saisi par le Président du Conseil régional. Ces consultations sont appelées «Saisines». Enfin, le CESER peut produire des travaux de sa propre initiative. Ce sont les «Auto saisines».Qui produit ces études ?
Les commissions sectorielles sont les organes de base de l’activité du Conseil Economique, Social et Environnemental régional. Elles sont composées d’un Président, d’un Vice-président et d’une trentaine de conseillères et conseillers. Chacune d’entre elles est animée par un ou une chargé(e) de mission.Quelles sont ses instances dirigeantes ?
Le CESER est organisé autour d’un Président, de trois Premiers Vice-présidents, de six Vice-présidents et d’un Bureau comprenant les membres du Bureau Exécutif ainsi que les Présidents de commissions et de Section dans un parfait équilibre entre les différents collèges.Quelle est la procédure de validation des travaux ?
Les conseillères et conseillers se réunissent en Assemblées Plénières dans l’hémicycle de l’Hôtel de Région à fréquences variables. Après lecture du projet d’Avis par le rapporteur de la commission concernée devant l’Assemblée, celui-ci est soumis au vote des conseillères et conseillers.Auprès de qui sont diffusées les études ?
Les études sont transmises directement aux élus régionaux et aux services de la Région et de l’Etat. Elles sont aussi, par le biais de divers supports de communication, diffusés à près d’acteurs (élus locaux, dirigeants d’entreprises, proviseurs de lycées, responsables syndicaux et associatifs, etc.) et citoyens de la région PACA.
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *