Les suites de l’initiative du 23 octobre

  • Les pistes de travail en réflexion :

  • Construire une journée d’étude sur la connivence économique séculaire entre le capital et l’extrême droite. Cette initiative intégrera la dimension historique des phénomènes migratoires.
  • Travailler collectivement aux jumelages entre syndicats UL UD et syndicats étrangers
  • Créer un réseau régional « d’alerte » avec des camarades référents pour aider à la prise en charge des dossiers et gagner en rapidité (élément crucial face à la précarité des situations).
  • Mettre en place une base documentaire (juridique et syndicale) accessible à toutes et tous qui pourrait être en libre-service sur le site de la CGT région
  • Proposer un livret d’accueil « migrants » à construire en lien avec le matériel confédéral.
  • Communiquer à l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfant (20 novembre) sur les défaillances des pouvoirs publics s’agissant de la prise en charge des mineurs isolés.
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *