LE MEDEF DIRIGE-T-IL LA REGION PACA?

COMMUNIQUE DE PRESSE

Nous pouvons légitimement nous interroger. Qui dirige réellement la Région PACA aujourd’hui ? Renaud Muselier ou le MEDEF ?

Le 23 Janvier 2019, Geoffroy Roux de Bézieux (Président du MEDEF) et Renaud Muselier (Président de la Région PACA) ont signé une convention liant le MEDEF et le Conseil Régional. Il s’agit de l’aboutissement de trois années de mandat durant lesquelles Christian Estrosi puis Renaud Muselier ont mené une politique co-construite et co-pilotée avec le patronat régional.

Développement économique, formation professionnelle, aménagement du territoire…, l’ensemble des actions et des moyens de la Région ne répondent qu’à un seul objectif, faire de PACA un terrain de jeu pour les entreprises. Des centaines de millions d’euros ont été mis sur la table à travers des dispositifs tels le FIER (Fond Régional d’Investissement) ou les OIR (Opérations d’Intérêt Régional) à la grande satisfaction des chefs d’entreprises et des actionnaires sans aucune conséquence sur l’emploi ; le taux de chômage en PACA restant l’un des plus élevés de France.

Ce sont les populations, les salariés, qui font les frais de cette politique. Car dans le même temps, la Région se targue de faire des économies en sabrant dans des budgets essentiels tels que ceux du logement, de la jeunesse, de la vie associative, de la formation des adultes, de la politique de la ville…

Il est temps que cela cesse. Le Comité Régional CGT PACA condamne cette utilisation des fonds publics pour satisfaire les seuls appétits des plus nantis au détriment de la réponse aux besoins de la grande majorité de la population.

Il faut une autre politique pour notre région. Une politique qui favorise le développement d’une économie productive créatrice de richesses, en ciblant les aides vers les entreprises porteuses d’emplois de qualité, correctement rémunérées et correspondant aux besoins des populations. Les priorités ne manquent pas. Il y a urgence à développer les transports collectifs, à construire et à rénover les logements anciens et vétustes, à re-développer les services publics dans tous les territoires, à soutenir les associations, l’économie sociale et solidaire… Les moyens de la Région doivent être orientés tout simplement vers l’intérêt général et pas vers l’intérêt de quelques-uns.

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *