Avis du CESER sur la Francophonie

Pourquoi les groupes CGT FSU et Solidaires ont rejeté cet avis

L’avis reflète une conception géopolitique de la francophonie centrée sur les intérêts de la Région et son rayonnement. Il fait l’impasse sur les apports des autres pays francophones, il ignore les coopérations inter États ou inter Régions « gratuites » au seul bénéfice de stratégie génératrice de « profits » pour le tissu économique Régional. Pour la CGT, la FSU et Solidaires, cette approche auto-centrée est révélatrice de politiques néo-colonialistes à l’échelle d’un territoire.

Tout au contraire nous portons des alternatives basées sur le respect des peuples et de leur environnement. L’espace francophone doit devenir une zone porteuse d’une autre répartition des richesses produites par les travailleurs et travailleuses avec des droits de haut niveau nouveaux pour tous et toutes.

Lire l’intégralité de l’intervention de Patricia Téjas au nom des groupes CGT FSU et Solidaires

L’avis CESER sur la Francophonie

La synthèse de l’avis

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *