La Concurrence : un outil au service du capital 

En économie, la concurrence désigne la rivalité entre plusieurs agents économiques pour un même marché. Dans une économie capitaliste, la priorité est donnée à la concurrence qualifiée de vectrice de progrès. Ce dogme est basé sur l’affirmation qu’il n’existe aucun autre chemin que celui tracé par l’idéologie néo-libérale « there is no alternative ». Le traité européen de Lisbonne a validé cette voie unique qui entérine la loi « du plus fort ».

Lire la note

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *