Déclaration du comité régional CGT PACA suite à la conférence régionale

Les 7 et 8 juin les dirigeants des six Unions Départementales CGT de Provence, Alpes, Côte d’Azur réunis à Martigues lors de la 14ème Conférence Régionale CGT ont tenu à réaffirmer leur pleine et entière solidarité avec les mouvements sociaux en cours et surtout appellent à renforcer ces mobilisations partout à partir des revendications et des exigences communes des travailleurs.

Nous sommes dans un contexte social marqué par de nombreuses mobilisations syndicales dans le pays et particulièrement dans notre région. Des syndicats avec les salariés appellent à des actions d’envergure, d’autres sont déjà mobilisés depuis plusieurs semaines, comme à la Sncf, dans l’énergie mais aussi au sein de nombreux établissements de la santé privés ou publics, dans le commerce, la grande distribution, prochainement dans les transports comme à Air France.

L’effervescence sociale des derniers mois doit trouver un prolongement retentissant. Les différentes actions menées par les forces syndicales doivent être le point d’appui d’une contre-offensive pour imposer au gouvernement une feuille de route sociale sur la modernisation et le développement des services publics, sur l’accueil des migrants, sur la question salariale, sur le rôle et l’utilisation de l’argent qui irrigue les secteurs spéculatifs au détriment de nos universités, de nos établissements publics, de notre protection sociale, de nos territoires et de l’emploi, notamment dans les secteurs industriels.

Chacun doit agir de manière à construire un puissant relai des luttes en cours, pour bâtir une étape vers un rassemblement encore plus large, unitaire et déterminé afin de sortir de ce système d’un libéral brutal qui conduit ce gouvernement à dépecer au pas de charge toute forme de garanties collectives des salariés. Il en est ainsi des projets de réformes sur la formation professionnelle ou bientôt sur les retraites. Cette dernière devrait renforcer notre système par répartition solidaire, à l’opposé d’un système à points basé et réévalué en fonction des aléas économiques dont les principales victimes seraient les seuls salariés.

La conflictualité qui s’aiguise entre la réponse aux besoins des travailleurs pour vivre et travailler dignement en PACA comme dans le reste du pays et les exigences de plus en plus folles du capital, doit conduire à la construction d’un large front de contestation et de propositions. De nombreuses initiatives convergentes sont en préparation dans le territoire régional, dans les départements prochainement. Si l’ensemble des forces syndicales Cgt le décident et parviennent à élever le rapport de force avec les salariés actifs, retraités, privés d’emploi, nous pouvons gagner.

Marseille, le 11 juin 2018.

DECLARATION – CR CGT PACA – SUITE CONFERENCE REGIONALE 2018

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *